Les nouveautés de la rentrée relatives au Nutri-Score

Les nouveautés de la rentrée relatives au Nutri-Score

Etiquetage nutritionnel

  • Modification de l'arrêté du 31 octobre 2017

Le 5 septembre, a été publié au journal officiel de la république française l’arrêté du 31 août 2019 modifiant l’arrêté du 31 octobre 2017 fixant la forme de présentation complémentaire à la déclaration nutritionnelle recommandée par L’État.

Celui-ci indique les modifications à appliquer au cahier des charges concernant le calcul du Nutri-Score des produits alimentaires du fait d’incohérences entre le Nutri-Score et les recommandations nutritionnelles pour la population adulte. En effet, les recommandations nutritionnelles actuelles incitent à la consommation d’huiles de colza, noix et olive tout en recommandant d’éviter la consommation de produits notés D ou E au Nutri-Score.  Or, les huiles de noix  et d’olive étaient classées D au Nutri-Score.

Les huiles de noix et d’olive, sont désormais automatiquement classés en Nutri-Score C. La note Nutri-Score de l’huile de colza reste inchangée, puisqu’elle était déjà à C.

Par ailleurs, la composante positive « pourcentage de fruits, légumes, légumineuses et fruits à coque » inclue désormais dans son calcul les huiles de colza, de noix et d’olive.

  • Carrefour s'engage à étiqueter le Nutri-Score

Un nouveau distributeur a annoncé le vendredi 20 septembre l’adoption du Nutri-Score sur l’ensemble des ses produits vendus en marque propre : il s’agit de Carrefour. La marque s’engage à afficher le Nutri-Score sur 7000 produits (dont les produits Carrefour Bio et Carrefour Veggie) dans un délai de 3 ans c’est-à-dire d’ici 2022 à la suite d’une annonce d’Alexandre Bompard, le Président Directeur Général du groupe.

Le Nutri-Score sera ainsi disponible sur les produits en rayons de tous les magasins Carrefour en France et dans les autres pays européens où le Nutri-Score est implanté ainsi que sur le site de vente en ligne Carrefour.fr

  • Aldi va tester le Nutri-Score

Dans un communiqué de presse en date du 27 août, le Hard discounter Aldi Suisse s’engage à tester la mise en place du Nutri-Score dès 2020. Le Nutri-Score sera tout d’abord mis en place sur 2 des marques propres à Aldi : « Good Choice » et « Fresh Cut » composés principalement de sandwichs, salades prêtes à consommer et des plats cuisinés à base de pâtes ou de viande. Le Nutri-Score de ces produits ce situe entre A et D. L’élargissement à d’autres marques pourrait par la suite être envisagé.

Il s’agit du premier détaillant suisse à s’engager sur le Nutri-Score.

  • Étude sur l'évolution et la perception du Nutri-Score et son impact sur les comportements d'achat déclarés entre 2018 et 2019

Santé publique France a présenté le vendredi 20 septembre les résultats de la 3ème vague d’enquête sur la connaissance et la perception des français à l’égard du Nutri-Score lors d’une rencontre avec les industriels et les distributeurs.

Cette enquête relève que le Nutri-Score est de plus en plus utilisé par les français : il y a eu 3 fois plus de consommateurs à avoir acheté un produit alimentaire sur lequel figurait le Nutri-Score par rapport à 2018 (13% en avril 2018 vs 41% en mai 2019).

D’autre part, la notoriété du Nutri-Score a elle aussi augmenté puisqu’elle est passée de 58% en avril 2018 à 81% en mai 2019.

De plus, les français sont de plus en plus attentifs à la qualité nutritionnelle de leur alimentation puisqu’ils sont 85% à considérer la qualité nutritionnelle comme faisant partie des critères dans leur choix de produits alimentaires. Ils sont par ailleurs 13% à déclarer avoir recours à un outil d’évaluation (applications, logos…) pour la mesurer.  Au total, 89 % des Français jugent le Nutri‑Score utile pour connaître la qualité nutritionnelle d’un produit alimentaire.

Le Nutri-Score est également plus visible dans les rayons puisque l’installation et la visibilité du Nutri-Score étaient de 36% seulement en Avril 2018 alors qu’elles sont de 65% en mai 2019.

7 répondants sur 10 auraient une meilleure image d’une marque si elle appose le Nutri-Score sur ses produits.

  • Analyse du déploiement du Nutri-Score à la suite de l'analyse des données transmises à l'Oqali

L’Oqali (observatoire de la qualité de l’alimentation), responsable du suivi du déploiement du Nutri-Score a établi un bilan du déploiement du Nutri-Score sur les produits alimentaires français.

En date du 26 Août 2019, l’Oqali avait reçu 93 formulaires sur les 178 exploitants inscrits sur le site de Santé publique France.

Entre fin 2017 (date à laquelle l’arrêté a été publié) et fin 2019, le nombre de référence produit présentant le Nutri-Score sur les emballages ou sur les sites de vente en ligne a considérablement augmenté:

Les 3/4 des produits affichant le Nutri-Score sont des produits transformés et toutes les catégories de produits sont représentées.

Les plus représentées sont : 

  • Plats préparés : 24% des produits du marché français possèdent un Nutri-Score
  • Produits traiteurs frais (quiche, salade, tartinable) : 11%
  • Jus et boisson : 8%
  • Produits laitiers : 8%
  • Biscuits, gâteaux et viennoiseries : 7%

La part des marques engagées Nutri-Score représente 25% des volumes de vente d’aliments transformés. Les parts de marché des exploitants engagés sont les plus faibles pour :

  • Les préparations pour desserts (2%)
  • Les chocolats et produits chocolatés (6%)
  • Les bouillons et potages (7%)
  • Les boissons rafraichissantes sans alcool (7%)

Par ailleurs, la répartition des Nutri-Score sur la totalité des produits apposant le logo est la suivante :

Retour

Un besoin ? Un projet ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus
Fermer