Préserver l'environnement grâce aux emballages comestibles

Préserver l'environnement grâce aux emballages comestibles

Développement produit

Lorsque l’on parle d’innovations produits, on pense principalement aux nouveaux produits alimentaires que l’on peut retrouver dans les rayons de supermarchés, que ce soit de tous nouveaux produits qui n’existaient pas avant (les premiers produits 100% végétaux par exemple, type steak de soja ou boulettes aux légumes) ou simplement de nouveaux goûts de produits déjà existants (comme par exemple, les danettes chocolat saveur banane, ou chocolat saveur menthe) mais on parle rarement des innovations liées au packaging. Or, le packaging est un élément essentiel du produit, car c’est par lui que le consommateur sera attiré ou non dès le premier coup d’œil. De plus, l’emballage du produit doit répondre à certains critères (facile à ouvrir et manipuler, facile à transporter, garder la fraîcheur..). En plus de toutes ces caractéristiques auxquelles il faut penser lors de l’élaboration d’un emballage alimentaire, certains ont vu dans celui-ci un bon moyen de préserver l’environnement grâce au développement des emballages comestibles (moins de déchets de carton, plastique.. et donc moins de pollution liée à la fabrication de ces matériaux).

Voici quelques exemples d’emballages comestibles que nous avons trouvés pour vous :

Par ailleurs, des scientifiques américains ont développé un emballage alimentaire à partir de protéines de lait, entièrement biodégradable et comestible. Cet emballage élaboré à partir de la caséine du lait ressemble à un emballage plastique ordinaire mais contrairement au plastique, celui-ci ne produit aucun déchet. Cet emballage aurait par ailleurs l’avantage d’être sans danger pour la nourriture avec laquelle il est en contact (contrairement au plastique qui libère des substances potentiellement dangereuses pour la santé). La conservation des produits aurait aussi un autre point fort : il serait plus efficace que le plastique pour conserver les aliments.

Les scientifiques ont testé cette protéine en version spray, à asperger directement sur les aliments pour les conserver plus longtemps. L'équipe a aussi élaboré des sachets de soupe déshydratée à mettre en entier dans de l'eau bouillante. Pour le moment, ce nouveau type d’emballage est toujours en phase de test. Affaire à suivre…

Retour

Un besoin ? Un projet ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus
Fermer