Des nouveautés surprenantes

Des nouveautés surprenantes

Développement produit

Pour débuter cette nouvelle année, nous avons déniché pour vous quelques nouveaux produits surprenants.

  • Du vin en cannette :

 

Cette marque Américaine, en se basant sur la bière en cannette a développé une gamme de vin, en cannettes. Une première ! 4 vins sont pour le moment proposés : du pinot noir, du rosé, du pinot gris et un vin pétillant.

  •  Les perles de vinaigre balsamique:

 

Cette  entreprise française propose des billes de vinaigre balsamique pour donner de l’esthétique et du goût aux plats. A tester. 

  • Une bière à base de déchets de céréales :

Kellogg’s s’est associé à une brasserie anglaise pour confectionner une bière à base de déchets de céréales. Cette bière est fabriquée à partir de flocons de maïs qui ne sont pas utilisés par Kellogg’s, destinés normalement à l’alimentation animale. La bière est brassée durant 14 jours  en utilisant des flocons de maïs non utilisés. Une bonne idée pour réduire le gaspillage alimentaire.

  • Des miels aromatisés :

C’est une marque Danoise qui a eu cette idée : aromatiser le miel avec différents arômes  tels que la réglisse, le gingembre, la menthe, le piment…  Du jamais vu dans le domaine du miel, qui jusque là restait un produit brut sans ajout.

  • Sticks de fruits congelés :

La marque Froozer a développé un nouveau concept pour la consommation de fruits. Ces sticks à consommer directement dans leur emballage sont composés à partir de fruits et légumes récoltés à maturité maximale puis congelés selon un procédé de congélation « flash » qui permet de préserver les qualités nutritionnelles des fruits et légumes sans avoir à ajouter d’autres ingrédients. Ces sticks de fruits sont donc composés à 100% de fruits et légumes.

  • Truites nourries aux insectes :

Ce nouveau concept de truites  nourries aux insectes nous vient d’un partenariat entre InnovaFeed et Auchan. Cette initiative  s’inscrit dans une démarche d’une aquaculture durable. En effet, à l’état sauvage, la truite se nourrit en partie d’insectes. Inclure des protéines d’insectes dans l’alimentation des poissons d’aquaculture permet de diminuer de moitié les besoins en farine de poisson sauvages utilisée dans les aliments classiques. En plus d’être un aliment pour poisson naturel, la protéine d’insecte contribue ainsi à préserver nos ressources océaniques.

L’appellation « poisson nourri à l’insecte » s’applique exclusivement aux poissons d’aquaculture qui respectent les deux critères suivants :

• Les poissons ont été nourris avec un aliment dont au minima 50% des farines de poisson ont été remplacées par de la farine d’insecte (ex: soit un taux d’inclusion total d’insecte de 8% dans l’aliment pour la truite filière Auchan)

• Les poissons ont au minima doublé de poids durant la phase où ils ont été nourris avec un aliment à base de protéine d’insectes.

Retour

Un besoin ? Un projet ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus
Fermer